Le jeu de la vie selon John Horton Conway (1937-2020)

LE jeu de la vie de John Conway est un automate cellulaire, c'est-à-dire un jeu qui évolue par lui-même selon quelques règles, ici très simples, mais qui permettent de grands développements. Voyez également les infos. N'oubliez pas de choisir une configuration de départ plus de choisir un mode d'action, par exemple [Auto]

Dimension des cellules :   8       
Mode passe-muraille

          -

La barre espace devrait vous permettre de répéter l'action du dernier bouton cliqué.

Choisir une configuration

           

           

     

Règles

Sur un damier,

Développement des premiers stades pour le «F pentamino»

     
==
= 
=
     
+==
=
+=
     
+==
=X
+=
      
==
 
==
  +   
==
++
==
  +   
==X
+X+
==

Il n'y a pas toujours de suppression (ou de création) :

=   
==
==
==
+=   
==+
==
==
=  
=
==
==
=+  
+=
==
==
=X+  
+XX=
==
==
  
==
==
==
+  
=+=+
==
==
X+X  
=+=+
==
==

=
====
==
==
+=+
====
==+
==

… et ainsi de suite.

Limites

Le plan de cette page est limité à 100 × 75 cellules, ce qui est étroit pour certaines figures. Le mode passe-muraille supprime l'effet de mur, sans éviter des rencontres que ne permettrait pas un plan infini.

Infos

Écrit la première semaine de février 2021 – Dérivation le 2021.02.06 d'un «jeu de la vie à partir du néant» avec un peu de hasard

Bug connu : un redimensionnement avant un premier choix de figure ne s'affiche pas.

Fonctionne sur Firefox (Linux/Debian, SailfishOS, Windows10), Chromium (Linux/Debian)

Ne fonctionne par sur WebCat (SailfishOS) ni WebPirate (SailfishOS)